Les prolétaires d’en bas – Gilles Baychelier

Depuis des millénaires
nous sommes les tripes de la France
nous sommes aussi ses petites mains
du sud au nord de l’ouest a l’est
nous avons participé à son maintien

Nous étions dans tous les combats
nous les prolétaires d’en bas
il fut un temps on se soulevait
pour un rien comme en 36 et 68
pour gagner, garder nos droits

Nous sommes un pays riche
pour sa position géographique
pour sa richesse de cultures
pour son sous sol en gisements
pour son savoir faire

Qu’en reste t il de nos jours ?
Presque rien
si ce n’est qu’un pays a l’agoni
qui attend la descente de la lame
cette lame que tant de pays
souhaiterait enfin voir tomber

Car depuis plus de 40ans
entre nous, nous jouons la division
nous laissons casser nos usines
en laissant partir nos fortunes
qu’allons nous laisser à nos descendants ?
nous les prolétaires d’en bas

bgilles

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

6 vues
Gilles Baychelier

Gilles Baychelier (58)

je suis discret dans la vie comme au travail...on m'entend très peu.
je parle beaucoup par écrit, en sachant très bien que les écrits reste pour longtemps. J'écris comme je parle, comme je pense, comme je vie ....
je suis un père célibataire vivant mes joies au travers de mes gamins, je revis quand je les vois.
je suis électricien de métier, l'écrit n'est que secondaire une occupation.
j'ai la chance d'avoir avec moi un chien, un chat qui me supporte, ici dans les montagnes qui ont gardées ce coté sauvage mystérieux ou le seul bruit n'est que silence, loin de tout, loin de la folie humaine.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires