Le parfum du matin enjolive mes joues – Fattoum Abidi

Le parfum du matin enjolive mes joues

 

Le parfum du matin enjolive mes joues,

Ce matin je marchais sur la route,

Comme un pigeon de dignité,

J’avançais vers ma vibrante liberté.

 

Je suis rentrée au travail,

La brise matinale balançait,

Les mèches de mes cheveux rebelles,

Et l’oiseau posait sur mon épaule humaine.

 

Passant par la buvette du travail,

Pour prendre mon café,

Un collègue m’a arrêté,

Il s’est excusé  auprès de moi, car hier soir je l’ai vu chamailler.

 

J’ai avalé mon sourire,

Car j’ai compris que mon collègue,

Est stressé, puisqu’il a arrêté aussi,

D’autres collègues pour leur parler de ses problèmes.

 

Ce matin le ciel m’a  injecté, un bonheur radieux,

Et les oiseaux viennent chanter sur la fenêtre de mon bureau,

Où  le soleil n’a pas manqué notre rendez-vous matinal,

J’ai commencé mon travail avec un bien-être et avec un bien-paraître jovial.

© Fattoum Abidi 27.4.2016.

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

10 vues
Fattoum Abidi

Fattoum Abidi (1)

Après des études universitaires en philosophie à Tunis et en littérature française à la Sorbonne Paris IV, Fattoum Abidi, Tunisienne d’origine, est aujourd’hui fonctionnaire à la télévision.
Depuis l’âge de 14 ans, elle aime écrire et peindre. Elle a d’ailleurs trois romans à son actif en cours d’achèvement. Et elle prépare ses expositions personnelles de peinture dans l'art contemporain. Et elle a participé dans des e books de poésie avec des poètes de tous les coins du monde suite à des concours de groupes sur facebook

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires