L’âme sœur – Alain Salvador

La vie ne m’a pas rendu si malheureux, non

Ne m’a pas favorisé pour autant, oh non

A l’adolescence on tombe souvent amoureux

Mais on n’est pas encore adulte, c’est ennuyeux

Et voilà qu’un beau jour on rencontre l’amour

Quelques heures, quelques jours, si ce n’est pour toujours

 

Le temps passe, cruel, en triste bourreau sans cœur

Remplaçant jours de bonheur par soirs de rancœur

Et puis juste une fois regarder la fenêtre

Qu’est son écran d’ordi pour y trouver un être

Pouvant être aussi bien une sœur qu’une mère

 

Ce quelqu’un d’autre qui vous apporte bien autre chose

Mieux que l’amour de l’amitié tout en symbiose

Éludant la question de nos deux avenirs

L’amitié nous guidant sans nul autre désir.

 

A.S.

4 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

14 vues
Alain Salvador

Alain Salvador (252)

Je suis né en 1956, et ai toujours eu le goût pour l’écriture.
Cependant je n’ai fait aucunes études , ni de lettres ou autre chose de bien gratifiant.
Je n’ai qu’un CAP de mécanique en poche et ma vie passée en usine , ma famille avec mes trois enfants, font que depuis ma retraite, j’ai repris du temps pour me consacrer aux mots.
On pourrait dire de moi que je suis plutôt un autodidacte.
Les quelques personnes à qui je fais lire mes textes me disent que j’ai une facilité d’écriture.
A cela je leur réponds: ”ce n’est pas toujours si facile qu’il n’y paraît… ” Et pour l’orthographe, et bien je révise les règles…Il n’est jamais trop tard si l’on veut entreprendre quelque chose dans sa vie.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Colette Guinard
Membre
27 octobre 2020 11 h 19 min

l’avenir grâce à l’ amitié peut devenir merveilleux