La nature écorchée – Serge Lapisse

LA NATURE ECORCHEE

Cette fin de nuit d’automne tiède,

Promeneur solitaire … à l’orée

De la cité, … j’explore cette quiétude,

Lorsque nul bruit ne hante la campagne.

Des collines surplombent

La mer qui les baigne

Et servent de refuge

Au peuple des bois.

Parfois, elles s’envolent

Sous la poussée des nuages,

Qui forment avec elles

Un paysage mythique.

Vers l’infini de l’horizon,

Des voiliers s’éloignent

Pleins de rêves … emportés

Là où ciel et mer se confondent.

Soudain les lumières de la ville

S’avancent vers moi, … comme

Des milliers de torches dans la nuit,

Me sortent de ma méditation.

Des éclairs suivent … dans la douceur

D’une nature envoûtante,

Libèrent la folie des hommes,

Leur besoin de détruire … de tuer.

Des craquements, des aboiements,

Des coups tel un orage qui éclate,

Les collines sont en feu,

Des animaux crient … tombent.

Des nuages de fumée grise

Délavent l’air … d’une paleur

Qui glace l’atmosphère lourde …

La nature tout entière gémit.

Un oiseau se dresse sur ses pattes,

Fend l’air de ses grandes ailes

Et avec un petit cri plonge … inerte

Dans le ciel azuré.

L’écho … porte les coups

Dans la campagne apeurée

Les bêtes, dans tous les sens,

Cherchent quelque refuge.

La lune jette des trouées blanches

Dans la nature qui pleure

Eclaire les bois, les plantes, les animaux

Terrassés par le drame qui les déchire.

Ma gorge se serre,

Le souffle me manque,

Des bruits de mort … l’effroi,

Je m’enfuis … ma tête martelée.

La clarté d’une aurore naissante,

Eclose aux légers rayons du soleil,

Rend un peu d’espoir

A la vie qui s’effrite.

Les vagues frappent … purifient

Les collines enfiévrées … m’appellent

A quitter ces lieux troublés

Par la frénésie sauvage des hommes.

Nature, libèreras-tu un jour

L’homme de ses pulsions malsaines?

Le mèneras-tu au sommet

De sa noblesse subtile?

Serge Lapisse

4 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

25 vues
serge lapisse

serge lapisse (16)

Parcours littéraire de Serge Lapisse

Serge Lapisse, écrivain humaniste, poète, philosophe, docteur en droit, vit à Pessac en Gironde. Il se lance dans l’écriture voilà une trentaine d’années et propose des points de repère nouveaux pour les êtres humains en recherche et en souffrance dans nos sociétés en mutation permanente, souvent ébranlées par le choc des cultures. Il montre les modifications lui paraissant aujourd’hui nécessaires dans les comportements humains pour conduire nos sociétés à franchir les étapes utiles afin que le XXI° siècle soit pour l’homme celui de l’accomplissement dans ses dimensions physiques, mentales et spirituelles. Ses premiers écrits scientifiques et littéraires visaient le monde du travail et son premier ouvrage « La médecine du travail » a été considéré comme un ouvrage de référence par le conseiller technique du ministre du travail de l’époque.
Il est l’auteur de nombreux écrits dans des revues scientifiques, littéraires et poétiques, en France et à l’étranger. Il a fait éditer une quinzaine d’ouvrages, parmi lesquels on peut citer :
Quelques pas dans l’Ere du Verseau (essai), Editions Instant Présent, Paris 1996.
La Vie entre Pétales et Epines (2 recueils de poésie) Editions La Rose de Verre, 2004-2005.
Notre Monde en Mutation (essai) Editions Lacour-Ollé, 2004
L’Appel de la Vie (roman) Editions Lacour, 2006
L'Annonce d'un Printemps (recueil de poésie) Editions Carbonnier-Quilateau, 2012
Croire à Demain (essai) Editions Spinelle, 2020
Dans ce dernier ouvrage, l'auteur montre le nouveau visage des hommes et des femmes et le regard différent qu’ils portent les uns sur les autres. Il traite de la nécessité d’une bonne communication pour une meilleure intégration sociale. Il expose des valeurs nouvelles dont s'imprègnent les hommes souhaitant tourner le regard vers l'avenir et aider à le construire. Il prône l’instauration d’un revenu d’existence et d’une véritable démocratie participative ainsi que d’une écologie moderne, entre autres. Il lui apparaît nécessaire que nous bousculions nos habitudes afin que nos sociétés technologiques deviennent des sociétés de bien-être.
Ses écrits lui ont valu de nombreuses récompenses littéraires dont le Grand Prix international de Wallonie (médaille de platine) pour son œuvre scientifique, la médaille d’or pour la poésie à l’Académie internationale de Lutèce et aussi des grands prix de l’Appel pour ses essais.
En matière philosophique, il a été dit que l’auteur propose 20 ans après Les enfants du Verseau de Marylin Ferguson, « un tour d’horizon approfondi des différentes mutations qui touchent actuellement l’humanité, tant sur le plan des idées que sur ceux des croyances ou des comportements… ». De sa poésie il a été aussi dit Eclats de vie, Eclosion de rêves est un hymne à la vie, un hymne à l’amour, un hymne à la nature, un hymne à lire. » (Thierry Sajat, poète éditeur). « Serge Lapisse, cet enfant du soleil, n’a plus rien à prouver en lettres. A une œuvre humanitaire, scientifique, philosophique ou sociologique, se dédouble le poète exceptionnel d’une grande richesse tant dans le fond comme dans la forme… » (Claude Evrard, président de l’Académie Renée Vivien).

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires