La mer et son éternité – Georges Roda-Gir

 

Dans les choses que nous regardons,s’affirme une révélation .
L’homme a ressenti très tôt sa parenté avec les grands principes de vie.Nous pouvons aisément croire à de nombreux échanges avec des énergies secrètes qui seraient le point d’intersection de millions d’autres vies.
Ils nous faut ,dans tout ce qui nous est proposé, apprendre à déchiffrer le mystère qui constitue l’étrangeté de notre vie .
C’est en contemplant la mer atlantique dan son singulier mouvement que m’est venu ce poème.

La mer et son éternité

Combien de croix portes-t’ elle en ton éternité,
Elle dis le monde d’avant et le monde futur en un totem sacré.

Je vous dirai
Les vagues cabrées  luttent en leur cavale sauvage,
Et montent dans le jour comme les larmes sur nos visages.

Je parlerai de l’écume blanche dans les cheveux..
Du sable en grains au jeu des doigts
De la lune , du soleil et du ressac sur nos joies
Je dirai l’âge qui n’a de témoin que les souvenirs que l’on peut…

Je dirai ,comment dans mon âme la vague navigue.
Je vous dirai ce qu’elle y vit.
La bourrasque par poignées dessus la digue,
Dans le vent ou tout s’oublie.
Je vous dirai la vague souveraine qui rampe et court sur la mer.
Elle porte en elle l’espoir qui ne tombe jamais,
Elle se courbe,se fragmente,explose et jette son amer.
Elle est féconde à la vie; L’âge en paix.

Et toi l’océan qui parle à Dieu;Raconte moi tes révoltes et tes élans
Ta musique liquide et tout tes enfantements.
Pourquoi ta vague est venue jusqu ‘ ici ?
Et de nouveau elle s’en va,
Au fond des âges, dans des gouffres écumants;
A la source ou tout est néant.

Georges Roda-Gir

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

21 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires