Je te cherche partout de Régina Augusto

Je te cherche partout.

 

J’ai vidé la maison des souvenirs de toi

Le silence porte un son qui ressemble à ta voix,

Mais ce n’est qu’un rappel de ma vie d’autrefois

Et vois comme c’est cruel, je pleure encore pour toi.

 

Tu dispensais la joie, de la chambre au salon

Tu donnais chaque fois une telle passion,

Qu’aujourd’hui je ressens une unique émotion

Effacer tout ce temps qui me laisse sans raison.

 

Dans tes bras j’ai connu de tels enchantements

Je n’aurais jamais cru que l’amour n’a qu’un temps,

Tu étais le plus doux le plus beau des amants

Et pour toi j’étais tout la vie était un chant.

 

Le mal que tu m’as fait c’est vrai je t’en absous

Ton départ me brisait, tu partais oui, mais où ?

Je vis en somnambule il faut que je t’avoue

Ça parait ridicule, je te cherche partout.

 

Souvent je me demande aimerais-je à nouveau

Pourtant je pourrais rendre un peu de tout ce beau,

Que toi tu m’as donné mais mon cœur en étau

Est vraiment trop blessé, il est encore trop tôt.

 

De toi jr rêve toujours, de ton rire étonné

De tous tes mots d’amours qui savaient me combler,

Ton sourire radieux qui savait éclairer

Ma vie et tous mes cieux comment puis-je oublier.

 

Régina Augusto Auteure.

Texte protégé.

A couvert

5 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

225 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Brahim Boumedien
Membre
3 septembre 2016 16 h 19 min

“Un seul être vous manque et tout est dépeuplé” disait le grand Alphonse. Il est vrai que l’habitude est une seconde nature. Mais faire preuve de réalisme et s’adapter aux situations, aide à se relever et continuer, car la vie continue ! Merci, chère amie, pour ce pathétique partage qui ne laisse pas indifférent !