Je pense à toi – Michel Laboureau

Jé pense à toi,

si loin

mais si près

à l’ombre du cyprès

dans mon patois

grivois

tout proche

sans poches

ni boches

à régler

en bois

des iles.

Je file

vers l’invraisemblable

et aimable

table

de l’étable

à cartables.

Bonne nuit,

c’est fini

pour aujourdhui,

allons au lit

ma mie !

ok

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

8 vues
Sauvegardes Poèmes

Sauvegardes Poèmes (538)

Ce compte regroupe tous les poèmes des auteurs qui ne sont plus inscrits sur le site en tant que Membre afin de laisser une trace de leurs textes pour le plaisir des lecteurs depuis le site Plume de Poète.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires