Ça déplume ! – Gethede

Quand d’une pointe d’émotion
Tu me hérisses le poil
Par le sas des exaltations
Nous accédons aux étoiles

Oui je l’avoue, à nos débuts
J’ai eu du mal à croire en toi
Et tes vers j’ai maintenus
Dans un tiroir trop étroit

J’ignorais ô combien ta mine
Pouvait captiver parfois
J’étais injuste, ô tendre mine
Je ne suis pas fier de moi !

Tu me soufflais tes partitions
Sur elles je posais mes mots
Aux huiles de l’inspiration
Nous conjuguions nos idéaux

Merci à ceux qui malgré moi
Ont placé leur espoir en toi
Ils me poussaient au partage
Voulaient que je m’y engage

Faisant mine de tout bois
J’ignorais que sous mon toit
Tu hébergeais des ogives
Des flèches à l’encre explosive

Dans les banlieues de l’esprit
Des maux ici sans censure
Sont là en quête d’écrits
Pouvant chausser leurs blessures

Si pour eux mon doigt réac
Ose embrasser faits et causes
Pouce, index, majeur est d’attaque
Au morose mettez la dose !

Quand pour eux je sens qu’il ose
Aucun doigt ne s’ankylose
Rentrez chez vous les mots roses
Planquez-vous ma mine explose !

.

©Gethede – 27/08/2018

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

31 vues
Gethede Eros-Gesseire

Gethede (8)

Avant de faire le tour du monde
Je voyage en moi découvrant mon monde.
Ce n’est pas chose aisée que d’aller vers l’inconnu
Pourquoi choisir de me lester d’un inconnu ?
Ignorant tout du « moi » qui reviendra,
Je veux connaître celui qui m’y amènera

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires