Brulant – Alain Vincent

Dans le fond,

le bruissement du ventilateur

chasse le flux et le reflux

de chaleur.

Cette moiteur alourdit chacun de nos pas,

et comme si cela ne suffisait pas,

les cigales vont bientôt se fossiliser sur place,

accrochées à leurs écorces brulantes!

 

Que le ciel nous entende!

Que l’eau revienne!

Chantez ne suffira plus!

Plantons quelques arbres de vie,

ceux qui transforment l’ombre en lumière ,

celle de notre salut!

 

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

5 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires