Amis migrants de Badar – Dominique Schreinemacher

 __ AMIS MIGRANTS__ de BADAR…04/2015.
.
Hommes, femmes, enfants de la terre
Vous ne cultiviez ensemble que la misère.
Vous aviez décidé de prendre la mer
Vers cette terre d’accueil et promise:
Ce ne fut qu’une grande méprise.
.
Enfants de la vie, de l’Amour,
Vous ne verrez plus le jour.
Cette mer, dame si cruelle ;
Jamais, ne peut être votre mère.
.
Moïse vous a abandonnés,
Il était certainement trop occupé.
Vos horribles cris et hurlements
Sont restés muets et étouffés
Par un continent indifférent.
.
Drame de la vie, drame de l’espoir,
Vous aviez choisi la ” noble ” liberté,
Vous n’avez rencontré que le désespoir.
Enfants de Dieu ! où est la fraternité ?
Certainement encore dans une page d’histoire…
.
Je suis devant mon horrible miroir
Le regard hagard, les yeux rougis,
Non, non, je ne veux plus me voir,
Je ne suis qu’un homme tout petit…petit.
.
Tous droits réservés © BADAR..
.
_https://www.facebook.com/pages/BADAR/1448841078664541?fref=ts_______________
_________
_
Je crie ma colère…………
.
Aux grands de ce monde.
Les ronds de cuir
Aux formes bien rondes
Vous ne voulez que séduire
Avec vos beaux sourires.
Vous! les sous-hommes de la vie,
Croyez moi, vous êtes tout- petits,
Mécréants de l’Amour,
Je vous hais pour toujours……
.
Je vous laisse à votre ” Hermione,”
Elle cultive vos neurones.

10004054_1641396859408961_3746767049509028535_n

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

1 vue
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires