Vous n’aviez pas le droit – Thierry Paul Valette

Vous n’aviez pas le droit

De nous trahir ,de nous mentir

 

©Thierry Paul Valette

Vous n’aviez pas le droit

De nous voler , de vous servir

 

Vous n’aviez pas le droit

De profiter de la situation

Vous n’aviez pas le droit

De ne penser qu’aux élections

 

Je suis contre la révolution

Mais ne nous demandez pas pardon

Au nom de la sueur sur notre front

Je vous déclare bon pour la prison

 

Vous n’aviez pas le droit

De nous donner faim

De nous donner froid

 

Vous n’aviez pas le droit

De boire notre vin

De tous ces grands festins

 

Vous n’aviez pas le droit

De vos mocassins

Et autres belles vestes de lin

 

Je suis contre la révolution

Mais ne nous demandez pas pardon

Au nom de la sueur sur notre front

Je vous déclare bon pour la prison

 

Je déclare nouvelle constitution

Le pouvoir rendu à la nation

La fin de tous ces francs-maçons

Du sénat au palais bourbon

 

Je suis pour vos démissions

Mes très chers bourbillons

Vous ne serez plus à Matignon

Et n’irez jamais au panthéon

 

Je suis contre la révolution

Mais ne nous demandez pas pardon

Au nom de la sueur sur notre front

Je vous déclare bon pour la pendaison

 

©Thierry Paul Valette

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

120 vues
Thierry Paul Valette

Thierry Paul Valette (25)

Artiste plasticien ,Thierry Paul Valette au travers de ses peintures réconcilie l’orient et l’occident par la femme qu’il sublime. Comédien et aussi auteur d’un recueil poétique « l’unique ns »sur la passion amoureuse, Thierry Paul artiste complet est aussi un homme engagé .Il est à l’origine de la création de la journée mondiale du selfie et abordera en mai 2017 une marche vers Rome pour une rencontre avec le pape François 1er.

2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Invité
9 février 2017 16 h 44 min

J’aime beaucoup votre poème il correspond parfaitement à mes états d’âme :)