Symphonie solitaire – Nadel H

Symphonie solitaire

La solitude du silence,

Au long des jours, au long des nuits.

Devant le creux, le vide immense

Les sons, les mots, tout s’est enfui.

Hier, le fracas de nos voix,

Le tendre murmure du cœur

Bien nus, désormais sont les bois

Où le jour parle de douleur

Où ne résonne que l’absence.

Et cette vie qui lors s’enfuit

C’est l’absence qui la dénude.

Mais son parfum hante la nuit

Le silence et la solitude.

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

2 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
5 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Fattoum Abidi
Membre
17 février 2017 13 h 28 min

Merci Nadal H très beau texte bienvenue parmi nous
Mes amitiés
Fattoum.

Plume de Poète
Administrateur
17 février 2017 7 h 31 min

Merci pour cette belle introduction Nadel H !
Nous avons hâte de découvrir vos autres textes…
Si vous le souhaitez vous pouvez ajouter une illustration sur vos textes car par défaut c’est l’image Plume de Poète qui est appliquée sur les textes sans images…
N’oubliez pas d’ajouter votre prénom et nom à la suite du titre de vos textes afin que les visiteurs, membres et lecteurs puissent mieux apprécier l’auteur.
Je reste à votre écoute si besoin.
Bien à vous,
ALain