Pascale mon amie – Colette Guinard

PASCALE MON AMIE

Au travers de la poésie, j’ai découvert l’amie
Avec toi Pascale je voudrai partir, faire une escale
Voir la mer, nous baigner et nous reposer sur la plage
Parler de nos vies, nos acquis, mais nos soucis hors d’usage
Évoquer nos enfants , devenus grands qui ont quitté le nid
Étendues sur le sable, voir voler les goélands à la verticale.

Partir dans des rêves , où il n’y aurait plus d’ennui
Savourer ce bonheur, parler de notre enfance enfouie
Je devine d’après tes écrits ta douceur d’âme
Pour qui tous les poètes du site, s’enflamment
Et te réclament dès que tu prends la poudre d’ escampette
Il apprécient ta présence et te veulent comme bienfaitrice.

Avec toi les échanges sont acquis et pas d’entourloupettes
Par tes mots harmonieux, de nos vies, tu es devenue décoratrice
Ne rougis pas, cette reconnaissance c’est plutôt chouette
Elle te revient de pleins droits, à présent telle une cantatrice
Tu es la vedette de l’écran de l’ordinateur ces jours-ci
A propos est-ce que tu chantes, comme je t’ai nommée ici ???

Texte de Colette Guinard

5 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

18 vues
Colette Guinard

Colette Guinard (436)

Je suis marié à Jean depuis 63 ans ,nous nous sommes connus gamins 14 et 17 ans , nous nous aimons d’un amour idyllique qui a enrichi ma vie et m’a donné des ailes ,de l’inspiration pour la peinture,la sculpture, la poésie , je suis en fauteuil roulant depuis treize ans après un A V C !
Actuellement je vis dans un résidence seniors afin d’être proche de mon époux qui est en face dans un ehpad en fauteuil roulant lui aussi ayant fait un très grave A V C il a perdu toute son autonomie mais garde intact son intellect ce qui nous permet de vivre notre complicité !

Nos quatre enfants nous ont donné une grande famille Jean et moi attendons ensembles le bout du chemin main dans la main, rien ne vaut la vie elle mérite d’être vécue

S'abonner
Me notifier pour :
guest
20 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Lucienne Maville-Anku
Membre
5 juillet 2021 22 h 40 min

Bel hommage et reconnaissance d’amitié.

Merci pour le partage, Colette.

Pascale Jarmuzynski
Membre
5 juillet 2021 17 h 14 min

Ma Colette… Je suis dans le train du retour de Lyon… J’ai commencé à lire ton poème… Mais je reprendrai à la maison… Car j’ai les yeux pleins de larmes… À tout à l’heure 😘

Christian Satgé
Membre
5 juillet 2021 16 h 18 min

Un joli petit texte ciselé pour plaire à sa dédicataire autant qu’au lecteur lambda qui trouve là les accents d’une complicité de plus agréables dans un monde où tout concours… à la vaine et stérile concurrence.

Mohamadine Farsi
Membre
5 juillet 2021 14 h 31 min

Un bien beau poème
Pour une personne si humaine
Que tout le monde aime
Merci à vous chère Colette de l’avoir mise en valeur, elle a tant de mérite cette chère Pascale.
Bonne journée à vous.Mohamadine.

Michel Leutcha
Membre
5 juillet 2021 14 h 21 min

Dans le poème il est dit que pour Pascale ” tous les poètes du site s’enflamment” ! Merci Colette Guinard. Le Seigneur Jésus-Christ a appris à tous ses disciples qu’il faut manifester son amour aux êtres humains pendant qu’îls sont vivants. Or on le fait la plupart du temps après leur mort ! Or, les morts sont morts, ” et ils n’auront plus jamais aucune part à tout ce qui se fait sous le soleil “. Ecclésiaste 9 :6. Bienheureuse Pascale qui va lire cette éloge avant d’aller dormir demain dans sa seconde demeure.Merci Chère Poétesse qui, par le biais de ce saisissant texte poétique, montre aux hommes, aux femmes, aux gouvernants du monde entier, qu’on devrait prouver à tout être bien-aimé son amour pendant son parcours sur la terre.Merci Colette pour cette merveilleuse leçon de l’existence.

Alain Salvador
Membre
5 juillet 2021 13 h 05 min

Alain, je ne peux pas vous aider, 🤔je ne vois pas non plus 🙄

Plume de Poète
Administrateur
5 juillet 2021 8 h 41 min

On se demande bien qui est cette Pascale ???