Nuit d’été – Aldrick Le Mat

 

 

Le voile nocturne dans le ciel dégagé

La lune écarquille son regard omniscient

Aux nuées diaphanes, aux nuages naufragés,

La blancheur vespérale suit nos pas alliciants.

Le rond de lumière, si beau lampadaire

En été, la nuit est un manque à mon sommeil.

Le vermeil, façonné par un lapidaire

Jaillit la couronne sur nos têtes endormies.

Andromède enlace les dernières étoiles

Au bleu qui s’enfuit et se mêle à nos rêves

Et du bleu nuit doucement se dévoile

Un azur de pastel, le beau jour se lève.

© Aldrick LM.- 04/01/2018

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

25 vues
Aldrick M

Aldrick M (95)

Aldrick, jeune homme de 21 ans. Passionné des Lettres et de Poésie. Parce qu'écrire ce qu'on vit c'est le vivre deux fois.
"Les mots il suffit qu'on les aime pour écrire un poème" R.Queneau

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Anne Cailloux
Membre
8 janvier 2018 21 h 23 min

je reviendrais sur vos terres…belle nature que la votre.
Anne