Le scientifique peut avoir une âme poétique et un cœur romantique … – ILEF SMAOUI –

Normal que le mathématicien avec les chiffres il est preux
Normal que le comptable joue avec les chiffres heureux
Normal que l’informaticien est des chiffres fort amoureux

le mathématicien cherche aussi les lettres pour écrire ce qu’il aime
Le comptable adore aussi les lettres pour écrire son poème
L’informaticien a soif des lettres pour écrire le nom de ses gemmes

Oui le mathématicien a besoin de l’alphabet pour blaguer
Oui le comptable a besoin de l’alphabet pour mieux naviguer
Oui l’informaticien a besoin de l’alphabet pour plus draguer

Oui le monde littéraire ne peut que plaire
Aux scientifiques qui ne veulent pas taire
Ce que cœur non cerveau espère dire et faire
Ce que cœur chante comme passionnant air

Oui le mathématicien écrit blagues car il aime rire il aime l’humour
Oui le comptable navigue sur les mots pour parler paix et amour
Oui l’informaticien adore aussi draguer et utilise lettres tels atours

Les scientifiques sont avant tout des humains
Leur cœur peut devenir un poète ou un écrivain
Cœur a une magie que cerveau ne peut avoir ni aujourd’hui ni demain

e3e8bcef79e1f4b05301a232239d88ba

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

40 vues
Ilef Smaoui

Ilef Smaoui (1)

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Brahim Boumedien
Membre
1 novembre 2016 15 h 58 min

“Science sans conscience, n’est que ruine de l’âme”. Tu as raison, chère amie : à quoi servirait la science si elle ne s’appuyait pas sur le côté humain au service duquel elle doit se mettre avant tout pour le bonheur de chacun ? Merci, Ilef, pour ce partage utile et intéressant !