La danseuse – Régina Augusto

 La danseuse
 
Gracieuse elle avance elle marche comme on danse
L’arrondi de ses bras lui fait comme une aura
Le regard si intense son sourire porte chance
Danseuse la voilà avec ses entrechats,
 
Jeune fille cœur battant elle s’envole un instant
Au son de la musique et sa danse est magique
En elle ce feu ardent lui donne ses mouvements
Qui confinent au tragique son art devient mystique.
 
Copélia éplorée elle sait bien l’incarner
Elle pirouette sans heurt, y met tant de douceur
D’un pas aussi léger qu’un souffle en plein été
Elle exprime la pudeur d’une jeune fille en pleurs.
 
Régina Augusto Auteure.
Texte protégé
Cygne
 
 
0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

6 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Véronique Monsigny
Membre
28 mai 2016 9 h 53 min

C’est beau comme un Degas… la danse est il me semble au sommet des arts, maitrise du corps dans le mouvement et la legereté, oû le corps devient un instrument de musique. J’aime beaucoup