Etourderie – Roseline Pélage

Étourderie

À grand fracas ou à bas-bruit
Les Dieux lancent dés et paris
Sur des mortels toujours inquiets,
Fiévreux, ils soufflent sur les dés
Qui roulent en bousculant les vies.

Chaque matin, je sors du lit
Au son de talons compensés
À sept heures six, c’est précis
Comme un réveil ! Ptit déjeuner…
Puis c’est la rue pleine de vie,
À grand fracas ou à bas-bruit.

Cette nuit ma voisine fuit
Avant l’aurore, une araignée
Sans réfléchir, je suis levé
Les Dieux rient aux éclats, les dés
Sont jetés, je suis au tapis !
À grand fracas ou à bas-bruit.

© Roseline Pélage, 2021

5 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

7 vues
Roseline Pélage

Roseline Pélage (8)

Bonjour,

Je suis passionnée de littérature (romans historiques, classiques, poésie, théâtre mais pas que). Je m'intéresse également à la littérature orale (contes, poésies).

Je suis heureuse de partager mes poèmes avec vous.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Pascale Jarmuzynski
Membre
24 juin 2021 19 h 49 min

Il est bien plaisant à lire cet écrit sur ces dieux qui s’amusent de nous autres pauvres mortels …. 😉bonne soirée à vous .