Entre tes bras – Alain Salvador

Assise sur la banquette

D’un train de banlieue,

Mes fesses sont en miettes,

Mon dos est tout noueux…

 

J’ai hâte de rentrer,

Tu me tendras les bras

Pour  m’y abandonner,

Ne me lâcheras pas.

 

La douceur de ta peau,

La chaleur de ton corps,

Ma peau contre ta peau,

Mon corps contre ton corps…

 

Passer des heures ainsi

Langoureuse dans tes bras…

Pardon ?… Mais quel  mari ?

Mon fauteuil… Rien que ça !!!

 

5 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

18 vues
Alain Salvador

Alain Salvador (252)

Je suis né en 1956, et ai toujours eu le goût pour l’écriture.
Cependant je n’ai fait aucunes études , ni de lettres ou autre chose de bien gratifiant.
Je n’ai qu’un CAP de mécanique en poche et ma vie passée en usine , ma famille avec mes trois enfants, font que depuis ma retraite, j’ai repris du temps pour me consacrer aux mots.
On pourrait dire de moi que je suis plutôt un autodidacte.
Les quelques personnes à qui je fais lire mes textes me disent que j’ai une facilité d’écriture.
A cela je leur réponds: ”ce n’est pas toujours si facile qu’il n’y paraît… ” Et pour l’orthographe, et bien je révise les règles…Il n’est jamais trop tard si l’on veut entreprendre quelque chose dans sa vie.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
16 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Pascale Jarmuzynski
Membre
24 juin 2021 16 h 52 min

Ha …. les bras réconfortants d’un bon fauteuil toujours fidèle, toujours accueillant, toujours de bonne humeur … allez, il ne manque plus qu’une petite Chartreuse pour accompagner ce temps de repos …

Anne Cailloux
Membre
16 juin 2021 20 h 39 min

Quelle belle histoire d’amour…

Lucienne Maville-Anku
Membre
15 juin 2021 17 h 32 min

J’aime bien cette personnification…

Colette Guinard
Membre
15 juin 2021 9 h 51 min

Dans les bras de qui? d’un fauteuil confortable c’est bien dit!

Bonne journée Alain! A toute Blanche