Effondrement – Anne Marie

 

Sur les flots affligés,

Sur les terres terrassées,

Un vent viole les vies

Dans le feu des folies.

 

Sous les cieux associés

Un soleil a sombré

Par nos droits de démence

Dans l’obscure absence

 

Et le noyau nuisible

Des têtes terribles

Croît dans un crissement

De foudres affolées

 

Et la fin affamée

De rages ardentes

Sourira, rassasiée

De balafres béantes…

.

©Anne Marie – 05/12/2018

 

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

58 vues
Elisabeth Lepage

Léli Zabeth (48)

Ecriture de toujours et surtout du dimanche. Papier, crayon en poche pour les petites illuminations du quotidien. Et puis les pieds dans les bottes sur une ferme en agriculture biologique. Quelques enfants, une maison de pierres, un environnement préservé qui m'enrichis. Des mots, des images, des états d'âme que je mets en vers ou pas...De la poésie de secours pour décharger le trop plein. Aucune pression, j'écris au vent...Aucune ambition, j'écris au temps...

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Christian Satgé
Membre
6 décembre 2018 17 h 51 min

Un beau texte où le jeu subtil des sonorités amplifie ce qui y est dit et bien dit. Bravo et merci pour ce partage…