Journées d’automne – France Touffe

Ces matins où le ciel peine A se désengluer du gris noir de la nuit Nous incitent à repartir se réfugier Dans le cocon encore tiède du lit, Et refermer les yeux.   Le brouillard traîne langoureusement Ses écharpes diaphanes, essaie avec maladresse De créer des tableaux flous à la David Hamilton, Gomme nos repères, … Lire plus

Personnalité ! – Enzo Milan

La personnalité c’est l’intégrité de soi-même, L’introspection de ses pensées, Le chemin de sa vérité, L’acceptation de ses extrêmes, La conviction de son ego, Et la teneur de ses propos. La personnalité c’est aussi combattre des idéaux, D’idées reçu dans notre enfance, Tatouées comme un cadeau, Sur une peau pleine d’innocence, Qu’on porte à vie … Lire plus

Seul le Ciel ne change pas !- Enzo Milan

Les époques passent, emportant avec elles, Souvenirs et merveilles, d’un passé qui réveilleNos pensées nostalgiques, érodées par le temps.Et la mémoire déguise, ces images d’antan,En rendant idyllique, les plus simple moments ! Les années s’écoulent, consumant avec elles,La force, l’insouciance, et la beauté charnelle.Au rythme des saisons, nous nous compromettons,Chassant le naturel par de l’artificiel, L’histoire de … Lire plus

Seul le Ciel ne change pas ! – Enzo Milan

SEUL LE CIEL NE CHANGE PAS ! Les époques passent, emportant avec elles, Souvenirs et merveilles, d’un passé qui réveille Nos pensées nostalgiques, érodées par le temps. Et la mémoire déguise, ces images d’antan, En rendant idyllique, les plus simple moments ! Les années s’écoulent, consumant avec elles, La force, l’insouciance, et la beauté charnelle. … Lire plus

Ralentir sans Retentir – (Nicolas Menaut)

Après un entraînement hardi au bord du précipice Où la chaleur du volcan domine après t’être hissé Le voilà escaladé avec la gloire visible au sommet Seul, devant toi ton reflet miroite, aucunement propice Épuisé par cette tâche devenue inutile tu restes coi Mais vaillant par ta tête levée, tu demeures si fier de toi … Lire plus

Marie-Claude – Luc Martin

Marie-Claude   Lorsque je croise Marie-Claude Me voici j’aime à l’embrasser La belle ô belle Marie-Claude Me tend sa joue douce à baiser Et je m’en vais en chantonnant Devant l’ouvrag’ de la journée Le dur hiver s’en mord’ les dents La pluie battant’ s’en pinc’ le nez Au rom qui geint j’donn’ quelques sous … Lire plus

…la tendresse – Fiona G

La tendresse Une jolie fleur toute menue Cachée dans un sentier perdu Rêve de connaitre le bonheur C’est un appel d’un enfant. Qui veut connaitre la chaleur. Dans les bras de sa maman Les années passées ont laissé amertume Le temps son manteau de vent. Sera-t-il remplacé par le soleil luisant Vêtu de broderie, clair … Lire plus

Songe Diabolique – Laure Fayarde

Tu crois peut-être m’échapper En me faisant un pied de nez Mais la sorcière que je suis Depuis longtemps a réfléchi À préparer une potion Qui s’apparente à un poison Pour te forcer à avouer Toutes tes fautes du passé : Pourquoi tu mangeais mes bonbons ? Pourquoi tu me piquais tous les garçons ? Ah ! Tu es … Lire plus

Confidences – Laure Fayarde

Je suis orné de feuilles d’or De boiseries et de dorures Et trône comme un mirador Voyez comme j’ai fière allure Je suis un grand miroir ancien Posé sur cheminée empire Du salon couleur byzantin Dans mon éclat on vient se mire Mais… Si vous saviez ce qu’il s’y passe Sous les grands lustres pampillés … Lire plus

Hommage – laure Fayarde

Ce qu’ils attendent encore et tarde à venir c’est le goût de la vie qu’ils ne connaissent pas de leurs pays natals, ils fuient morts et combats refusant par millier leur ignoble avenir Harassés, ils avancent et n’ont aucun fardeau que celui de traîner leur moral à zéro oubliant les parents, petites sœurs et frères … Lire plus

Dansons – Laure Fayarde

Esseulée dans mon coin J’entends venir au loin Les flonflons de la fête Je quitte mon terrier Allons tourbillonner Courons au bal musette ! Le taureau Mon premier cavalier à la salsa Cubaine… N’avait pas bonne haleine À grand coup de sabot Élevé du garrot Regard aux fonds des yeux Andalou, ténébreux Ruminant dans mon cou … Lire plus

sensibilité – Laure Fayarde

Je vous supplie, Madame, de faire moins de bruit Dans ma tête et mon cœur, c’est la cacophonie Vous voir tourbillonner sans cesse autour de moi Me fait monter les sangs, réveille mon émoi . Vos bons soins quotidiens, vos conseils éclairés Raniment la lueur que j’avais oubliée Infirmière vous êtes, je suis votre obligé … Lire plus