Dans les yeux d’Aline – Arnaud Mattei

Dans les yeux d’Aline

 

Dans le si bleu de tes yeux, l’or loge.                                           

Ton regard dans le précieux doré,                                          

L’inexorable et aride temps abroge.                                      

Tendresse, bonheurs en complicité                                       

                                              

Contemplent l’indomptable cadran,                                      

Brisé sur nos mois et sur nos années.                                   

La marque divine de la céleste félicité                                  

Auréole notre ensemble incandescent                                

                                              

Dans l’océane intensité de ton regard.                                 

La fureur de quelques larmes perlantes,                                             

Se meurent dans les sillons de l’espoir                                 

D’un demain aux émotions déferlantes.                                

                                              

Coulant le long des immortels souvenirs,                                            

Elles sont flammes d’un métal fusionné,                                             

Immortalisant le passé dans cet avenir,                               

A façonner par nos deux mains enlacées.           

 

Arnaud Mattei, le 09 Janvier 2020                           

4 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

34 vues
Arnaud Mattei

Arnaud Mattei (80)

Les poèmes sont cent, ils sont mille, ils sont uniques. Ils sont de toutes les cultures, de toutes les civilisations. Ils sont odes, ils sont sonnets, ils sont ballades. Ils sont vers, ils sont rimes, ils sont proses. Ils sont le moi, ils sont l’émoi. Ils chantent l’amour, ils disent nos peines, ils décrivent nos joies. Ils ont la force de nos certitudes, ils accompagnent nos doutes. Ils sont ceux de l’enfance, ils traversent le temps, car ils sont le temps. Ils ont la pudeur de la plume, la force d’un battement d’ailes. Ils sont ceux qui restent, ils prennent la couleur de l’encre sur le papier, sombres clairs, multicolores.
Alors ces quelques mots pour la souffrance de les écrire, pour le bonheur de les dire, pour la joie de les partager.
Des quelques poésies de mon adolescence retrouvées dans un cahier aux pages jaunies, d’un diplôme jadis gagné à un concours à mes presque soixante ans, il se sera passé un long moment de silence, une absence que le vide du temps ne saurait combler. Je crois avoir fait de ma vie, une vie simple et belle avec ceux que j’aime. Pendant ces quelques décennies, les mots sont restés au plus profond de moi.
Aurai-je la force de les dire, saurai-je être persévérant pour les écrire ? Et vous, les écouterez-vous ? Peut-être aujourd’hui, peut-être demain, peut-être maintenant, qui sait….

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Plume de Poète
Administrateur
10 janvier 2021 16 h 58 min

Très beau partage poétique Arnaud, merci !
Vous pouvez ajouter votre photo ou avatar représentatif sur votre profil, c’est plus convivial quand on visionne votre présentation auteur.
Si vous avez des difficultés pour le faire, n’hésitez pas de me contacter, je le ferais pour vous.
Bien à vous,
Alain