Confinement – Colette Guinard

Confinement

Dans ce confinement , nous sommes tous perdus
Dans ce contexte pesant où nos gestes ,nos baisers
Se sont envolés , nos masques les ont remplacés
Cachant ,nos sentiments ,nos débordements
Qui sont interdits pour tous à présent

Ne plus pouvoir embrasser nos enfants, nos parents
Ne plus les serrer dans nos bras
Étouffant , ce nouveau venin est venu
Tel un imposteur, supprimer notre bonheur
Et le remplacer par des pleurs

Ce virus , ce monstre ,ce charlatant
Nous empêche de nous aimer
Toi et moi , entre nous plus de partage
Nous devons à l’avenir nous protéger
Car entourés de ce poison inconnu

Le vaccin pour tous , tant attendu
Nous sauvera de ce triste ravage
Alors blottis les uns contre les autres
Adolescents ,ascendants et descendants
Pourrons de nouveau vivre comme avant

Texte de Colette Guinard

4 3 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

10 vues
Colette Guinard

Colette Guinard (442)

Je suis marié à Jean depuis 63 ans ,nous nous sommes connus gamins 14 et 17 ans , nous nous aimons d’un amour idyllique qui a enrichi ma vie et m’a donné des ailes ,de l’inspiration pour la peinture,la sculpture, la poésie , je suis en fauteuil roulant depuis treize ans après un A V C !
Actuellement je vis dans un résidence seniors afin d’être proche de mon époux qui est en face dans un ehpad en fauteuil roulant lui aussi ayant fait un très grave A V C il a perdu toute son autonomie mais garde intact son intellect ce qui nous permet de vivre notre complicité !

Nos quatre enfants nous ont donné une grande famille Jean et moi attendons ensembles le bout du chemin main dans la main, rien ne vaut la vie elle mérite d’être vécue

S'abonner
Me notifier pour :
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Alain Salvador
Membre
16 novembre 2020 0 h 25 min

Nous pourrons revivre comme avant, très certainement, mais j’ai envie d’ajouter “hélas”, car jamais nous n’aurons cette humilité que nous devons avoir devant cette nature si belle et si cruelle à la fois. Que nous ne cessons de détruire justre pour le profitr de quelques uns au détriment de tant d’autres.

Lucienne Maville-Anku
Membre
15 novembre 2020 18 h 33 min

Les ressentis de nombres d’entre tous sont si bien exprimés à travers les lignes de votre
texte. On attend tous des changements…

“Le vaccin pour tous , tant attendu
Nous sauvera de ce triste ravage
Alors blottis les uns contre les autres
Adolescents ,ascendants et descendants
Pourrons de nouveau vivre comme avant”

La vie, sera-t-elle vraiment comme avant ?
On se le demande
Veut-on d’ailleurs qu’elle le soit ?
Et le vaccin quant à lui
Ce vaccin changera-t-il le cours de l’histoire
C’en est une bien longue…

Gilles Lafleurquirime
Membre
15 novembre 2020 9 h 25 min

on en est pas encore sortie de ce sale virus.

joli.