Avant de descendre j’ai promis au rocher de répandre en vers ce que j’ai pu entendre …- ILEF SMAOUI –

Encore la nature m’offre leçon d’une profondeur océanique
Encore la nature m’offre leçon d’une ardeur volcanique
Le rocher la mer m’ont réjouie avec leur splendeur titanique

Sur le rocher je suis montée
Il ne s’est pas lamenté
Ce dur mon cœur l’a pimenté

Content s’est mis à me parler
Étonnée époustouflée
Figée je n’ai pas pu m’en aller

J’ai tant appris de la nature
J’ai écouté la mer et la verdure
J’ai tant emprunté ses parures

Mais c’est pour la première fois
Que j’entends le rocher sa voix
Cette découverte m’est une joie

Heureux que je puisse l’entendre
Et surtout bien comprendre
Qu’au fond il est si doux si tendre

Il m’a offert preuve grandiose
A confirmé que l’extérieur est peu de chose
Devant cœur qui parle et cause

Il m’a expliqué pourquoi il est là
Pourquoi il n’en est jamais las
Pourquoi il ne bouge pas d’un pas

Il est amoureux de la déité la mer
Il ne la quitte ni en été ni en hiver
C’est prés d’elle que le bonheur il l’acquiert

Ses vagues quand elles viennent le caresser
Elles ne sont jamais par son écorce blessées
Car les futilités elles ont su les dépasser

La mer a su rendre hommage à ce bon rocher
Ses algues elle vient souvent les lui accrocher
Elle ne cesse de l’approcher sans rien lui reprocher

Le rocher a gravé dans mon cœur une maxime vitaminique unique
Deux cœurs qui s’aiment riment sans panique se communiquent
Tout cœur qui porte l’amour telle tunique reste longtemps tonique

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

1 vue
Ilef Smaoui

Ilef Smaoui (1)

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires