Adieu… – Dubras Pierrick

En poussant une porte,
Je la vois si accorte.
Elle est de dos, occupée,
Dans ses petits jean’s moulés
Sur ses fesses de déesse
Tout droit sortie de Grèce.
Le désir est toujours là,
Tapi tout au fond le revoilà.
Elle me voit, me salue bien,
Discute de tout et de rien…
Ce moment est douloureux,
Je devine-c’est malheureux-
Qu’elle m’échappe à jamais.
C’était ce jour qu’elle partait.

DUBRAS Pierrick,
À Boulazac,
Le 26 septembre 2020
À 00h27.

4 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

29 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Gilles Lafleurquirime
Membre
29 novembre 2020 8 h 01 min

Un adieu joli