Volcan – Alain Salvador

Je suis un vieux volcan éteint,

Depuis des milliers d’années

Je dors…

La lave  refroidie en mon sein,

Je ne crache que quelques fumées

Encore…

 

Dans la vallée l’air est polluée,

Les relents des gaz d’échappement

Finiront par faire surchauffer

La planète et ses habitants.

 

Les animaux se mangent entre eux,

Quelquefois jouent avec leur proie,

Mais la torture ce n’est pas eux

Qui l’ont inventée de surcroit.

 

Quand je vois cette humanité

Défiler dans leurs chars d’assaut,

J’ai vraiment envie d’exploser

Et d’engloutir tous ces idiots.

 

Je suis la colère de la Terre,

Mon sang fusionne, faites attention,

Il arrive tout droit des enfers…

Il n’y aura pas de pardon !

 

Un jour je me réveillerai

Dans une gigantesque éruption.

Bien faibles seront vos canons…

Et la nature sera vengée.

 

A.S.

 

5 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

18 vues
Alain Salvador

Alain Salvador (255)

Je suis né en 1956, et ai toujours eu le goût pour l’écriture.
Cependant je n’ai fait aucunes études , ni de lettres ou autre chose de bien gratifiant.
Je n’ai qu’un CAP de mécanique en poche et ma vie passée en usine , ma famille avec mes trois enfants, font que depuis ma retraite, j’ai repris du temps pour me consacrer aux mots.
On pourrait dire de moi que je suis plutôt un autodidacte.
Les quelques personnes à qui je fais lire mes textes me disent que j’ai une facilité d’écriture.
A cela je leur réponds: ”ce n’est pas toujours si facile qu’il n’y paraît… ” Et pour l’orthographe, et bien je révise les règles…Il n’est jamais trop tard si l’on veut entreprendre quelque chose dans sa vie.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
14 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Lucienne Maville-Anku
Membre
29 juillet 2021 12 h 09 min

Bravo, Alain. Bravo.
Lorsque j’ai voulu lire ton poème hier, la page ne s’ouvrait pas…C’est peut-être…à cause…du volcan…
Et ce matin, j’étais vraiment émerveillée en le lisant… puis j’avais vraiment le sentiment que la fin n’était pas la fin…mais je ne voyais pas de point de suspension… à l’action ce volcan….
Et j’eus envie de te dire que tu m’avais laissée sur (à ) ma faim…mais je me suis retenue…choisissant d’être proactive et de me mettre à mon tour à écrire ce que je ressentais, les pensées qui me venaient…(je n’ai pas encore fini ce poème…). C’est ce que fait n’est-ce pas le volcan qui ouvre et ferme, ferme et ouvre les yeux incessamment.
🪶
Besoin n’est de dire combien réjouie je suis de voir qu’il y a un “Volcan 2”.
Je m’en vais donc te lire.

Colette Guinard
Membre
29 juillet 2021 9 h 54 min

La terre est devenue une immense poubelle mais elle aura sa revanche car l’homme pense toujours être le plus fort mais il arrive à sa mort! et la fin de notre civilisation! Blanche

Pascale Jarmuzynski
Membre
28 juillet 2021 21 h 32 min

Très bel écrit sur une fin de civilisation hélas possible 😞
Je vais essayer de m’endormir sur des pensées plus douces 😏