Trou noir – Patrice Ambert

Dans les confins de mon espace
Tous mes atomes se sont broyés
Le temps s’efface
Dans la gravité
Et nul ne sait où disparaissent
Tous ces souvenirs aspirés
Si ils renaissent
Ou sont désintégrés
Son coeur était mon univers
Mais le vide a tout emporté
Reste l’enfer
La peur d’oublier

Il y a comme un trou noir
En moi
Qui menace ma mémoire
De toi
Vampire de mes espoirs
Mon temps
M’enlève l’envie de croire
Vraiment

Il y a comme un trou noir
En moi
Et ce mal qui me dévore
Tout bas
M’emmène vers quelque part
Trop loin
De la vie, ses accords
De demain

C’est la porte d’un autre monde
D’un recyclage, une création
Le silence gronde
De toute sa pression
Impossible de s’en échapper
Une fois entré dans l’attraction
Et résister
Fait perdre la raison
Il est des mystères dans notre âme
Plus grands que ceux de l’univers
Devant le drame
De tout ceux qu’on perd

Il y a comme un trou noir
En moi
Et mes îles aux trésors
Se noient
Sans l’éclat de ton phare
La nuit
Mon âme par dessus bord
S’enfuit

Il y a comme un trou noir
En moi
Qui menace ma mémoire
De toi
Vampire de mes espoirs
Mon temps
M’enlève l’envie de croire
Au présent

ob_629f88_trou-noir-1

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

8 vues
Patrice Ambert

Patrice Ambert (11)

J'ai 39 ans, j'ai deux garcons de 6 et 9 ans que j'élève seul depuis le décès de leur maman. Je travaille en cuisine dans un Buffalo Grill et vit en Haute Saone (70)

Pour moi écrire est en même temps un besoin qu'une envie de partager des émotions.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires