tout est gris – Daniel Marcellin-Gros

Tout est gris, tout est triste…

 

Tout est gris, tout est triste, et l’on entend à peine,

Le doux martèlement de la pluie, monotone,

Qui tombe dans mon cœur, autant que dans la plaine,

Comme les sanglots longs des violons d’Automne !

 

Tout est plombé, bâché, morose et atone ;

Pourtant, de souvenirs ardents mon âme est pleine,

Si incroyables que mon cœur tremble et s’étonne,

Qu’il vibre, mais sans toi, Dieu qu’il a de la peine !

 

Que m’importent la pluie, le brouillard, le grésil,

Et la source qui pleure, ou bien l’oiseau qui chante ?

Quand tu es loin de moi, mon cœur est en exil ;

 

Les Roses et les buissons ont des griffes méchantes !

Le parfum de tes lèvres, m’obsède, et m’enivre,

Pourtant quand tu es loin, mon cœur cesse de vivre !…

© DMG – sonnet

 

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

37 vues
Daniel Marcellin-Gros

Daniel Marcellin-Gros (34)

Je suis retraité 72 ans, j'étais chef de bureau d'études pendant une carrière longue de41 ans. Je m'adonne à la poésie et aussi à la peinture depuis 7 ans

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Hubert-Tadéo Félizé
Invité
9 septembre 2018 18 h 58 min

Très beau poème émouvant sur la rupture temporelle de l’être aimé. De biens belles images dans votre texte qui est d’une écriture fine et légère malgré cette pluie dans votre coeur. Merci pour votre partage.

Christian Satgé
Membre
9 septembre 2018 17 h 04 min

Un bel exercice de style te un poème de plus touchants.