Silence ! Je rêve – Hubert-Tadéo Félizé

Comme une ligne de cœur

Et le temps qui s’épuise

A travers les dédales de la peur.

 

Comme une trainée par cœur

De milles étoiles qui luisent

Dans le reflet d’une froide heure.

 

Comme un émerveillement

De la nature qui s’enlise

Dans le sablier arrêté d’un moment.

 

Comme des graines de fruits

Qui s’égrènent et frisent

Sous la chaleur de nos nuits.

 

Comme des gouttes de sueur

Qui perlent et glissent

Au dessus des frontons de nos peurs.

 

Comme un espoir qui sévit

Au reflet d’un narcisse

Et au moindre souffle périt.

 

Comme une flamme qui s’éteint

De s’être trop longtemps consumé

A la lueur d’un pinceau qui peint.

 

Comme une toile accrochée

Aux regards étonnés

Des passants des rayons mordorés.

 

Le soleil illumine

Nos vies – Silence je rêve –

Et je vois vos mines,

Le soleil s’anime

Sur vos vies – Silence, tu rêves –

 

Et je vois au bout de la mine,

L’enfant qui, trop chargé,

Courbe l’échine,

Quelque part, porté

Par tant de souffrances

Quelque part en Chine,

Pendant ces années d’errance.

 

Et maintenant, je rêve

En silence, juste un instant,

Je goutte à la sève

De la vie.

 

©Hubert-Tadéo Félizé

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

76 vues
Hubert-Tadéo Félizé

Hubert-Tadéo Félizé (37)

Recueils :
2012 - Traces d'émoi
2013 - Le verger des larmes
2013 - Le labyrinthe des âmes
2014 - Divine face obscure de la lune
2014- Les coeurs immergés
2015 - Passeur d'émotions

S'abonner
Me notifier pour :
guest
11 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Patricia
Invité
29 octobre 2018 8 h 37 min

C’est une texte magnifique
Bisous Paul-François

Eric de La Brume
Membre
27 octobre 2018 16 h 31 min

ah un maître qui nous rejoint! Un très beau texte que j’aime beaucoup. Goûter à la sève de la vie, oui! Il faut y goûter tant que le peut encore et se dire, que quand on voit la société qui se dégrade et la misère qui augmente qu’on a encore bien de la chance de pouvoir y goûter encore à cette sève

Invité
25 octobre 2018 16 h 01 min

Un joli poème après une longue absence.

Invité
25 octobre 2018 15 h 37 min

Un texte qui marque le grand retour de notre poète, merci de votre partage,

Christian Satgé
Membre
23 octobre 2018 18 h 50 min

Un fort beau texte tout en force et en beautés. Bravo et merci pour ce partage…

Lucie Malatesta
Membre
23 octobre 2018 13 h 40 min

Je ne connaissais pas celui-ci, merci pour votre partage Hubert. Bonne journée en poésie. Lucie.