Secousse prothétique – Michel Leutcha

Saisir une hirondelle en plein vol

et la poser sur la coupole des brasiers du sud

arracher les deux yeux avec une tenaille

détacher les deux cuisses et les deux ailes

avec une hache neuve fidèle aux cruautés

des mœurs modernes

ouvrir la poitrine pour en extraire le cœur

et les faire cuire au four de la lumière

descendre dans l’épicentre de la matière

pour saisir l’épiderme des volcans de l’Ordre

arracher dans la forêt des réveils du savoir

un jeune flamboyant porteur de nouveaux signes

faire sortir de ses racines riches en sèves de sagesses

les deux yeux les deux ailes les deux cuisses et le cœur

qui redonneront à l’hirondelle métamorphosée

la vigueur primaire de nos nouvelles identités

et le sang neuf des revirements du soleil

puis saisir le temps avec des dents de lait

pour le déployer à l’unité de l’harmonie

armer le vent de l’esprit du renouveau des idées

qui vont balayer les fiers castors de la vieillocratie

et au règne des colombes piétinant la dynastie

des millions et des milliards

l’aube reprendra les vrais honneurs de la destinée

 

 

Ngaoundéré 05 janvier 2014

Michel Leutcha

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

1 vue
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires