Naufrage – Val Reval

La vie simple éclatant spontanée sans penser sans une ride

L’envie de rire éternité comme foncer libre en plein sommeil

Fugace quiétude

 

Toi planète qui tourne

Qui tourne sans sourciller

Terre au vent soleil gaieté

La vie ma nage une brasse coulée

Pour toi sans doute cent fois donnée

Naufrage

 

L’amour est mort

Une ombre serpente cherche un reflet compte des restes

D’hier plus rien ici ni là

Parmi les cendres la vie riant sans amertume ne renaît pas.

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

17 vues
Val Reval

Val Reval (49)

Ecrire est pour moi une urgence qui se manifeste à toute heure.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Alexandre Alpeyrie
Membre
12 juin 2017 7 h 30 min

Bravo !! J’aime cette honnêteté de ne pas cacher ses sentiments, de ne pas les travestir. On est des poètes !! Bon sang !! N’acceptez aucune critique.

O Delloly
Membre
11 juin 2017 19 h 45 min

intéressante écriture
j’ai apprécié
quoique je préfère la fin d’une poésie laissant une lueur d’espoir
ce, je l’ai vraiment apprécié, même si noir en ressenti
Merci pour
avoir partagé votre ressenti
Oliver