Les battements d”ailes Des papillonsS – Sandrine Coudert

  • LES BATTEMENTS D’AILES DES PAPILLONS

    Les papillons sont les paupières tombées
    Des yeux de tous les oubliés
    Qui se sont endormis sereins
    Dans un rêve sans fin
    Ils sont les passeurs d’âmes inspirés
    Qui dansent dans une ultime aubade
    Sur le rythme d’une sérénade
    En hommage à cette vie passée
    Pleine d ‘effervescence et de dangers
    Qui ont enflammés leurs sens puis se sont estompés
    sur terre
    Mais une fois nés sur terre
    Ils déploient leurs ailes en l’air
    Et ils paradent avec un sens inné de la fluidité
    Leur velouté fragile suggère cette volupté passée
    En kaléidoscope finement chamané
    De myriades de couleurs vives
    parsemées
    Rehaussé d’une touche de velours qui accroche le regard
    Rien n’est laissé au hasard
    Le coeur foudroyé en est devenu accro
    Et s ‘y attache en velcro

    Cette beauté spectrale éphémère
    Reste ancrée en mémoire et prospère
    Témoin bariolé d’une vie agitée
    Elle s’évanouira de manière discrète
    Pour une destination secrète
    Un havre de paix où les âmes
    S’apaisent

    Les papillons battent des ailes
    Ce sont les bruissements de ces âmes
    Qui murmurent des messages
    Échangent avec les anges
    Enchantent les rêves des enfants sages
    En leur chuchotant des présages
    Une vie à construire
    Et de précieux conseils à suivre
    De tout s’instruire
    A n’en plus finir
    De cultiver ces valeurs
    Qui enrichissent le coeur
    D’aller de l’avant de le vouloir
    Réaliser leurs voeux c’est leur pouvoir
    Et dans leurs yeux éveillés
    Brilleront des vérités
    Celles que le temps jamais n’ altère
    Et à les vivre ils seront fiers
    Ayant toujours à leur oreilles
    Ce credo universel
    Que le coeur se nourrit de bonté
    Qu’il décèle au plus profond la beauté
    Celle de l’âme la grâce
    C’est dans ses actes qu il y trouve traces
    Qu’ il n’est pas de vie qui vaille
    Sans que l’amour ne s installe
    Qu’il la remplit de part en part
    Que cette vérité là est sans far

    MARS 2017
    Sandrine COUDERT
    TDR
    .

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

15 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires