Le mondial – Gaspard Dévoluy

Je n’ai pas de télévision,
je dois rater une occasion.
Mais, je m’intéresse au mondial,
sans avoir à pousser la balle.
Aux cris de dehors,
je sais qui va gagner l’or :
quand ça fait wouaih !
c’est qu’on a gagné
quand ça fait oh !!
une occasion manquée de trop
et quand ça fait ah ?
Ça… je ne sais pas.

Gaspard en supporter.

 

©Gaspard Dévoluy

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

26 vues
Sauvegardes Poèmes

Sauvegardes Poèmes (538)

Ce compte regroupe tous les poèmes des auteurs qui ne sont plus inscrits sur le site en tant que Membre afin de laisser une trace de leurs textes pour le plaisir des lecteurs depuis le site Plume de Poète.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires