La Solitaire – Colette Guinard

EN SOLITAIRE

En solitaire le soir, je m’endors
Dans mon canapé devant la télé
Rien de bien ,quelle ironie du sort
Que des futilités à regarder.

Alors le mieux pour moi, m’évader
Dans des songes fabuleux
D’aventure en aventure, m’éloigner
De cette triste vie ,fermer les yeux.

Solitaire ,imaginer nos jours heureux
Où nous étions ensemble toi et moi
A rêver d’un avenir merveilleux
Construire un petit nid, un chez-soi.

Ces années en un éclair, ont filé
Pas moyen de les rattraper à présent
Restent nos souvenirs à réinventer
Nous,nous sommes aimés pourtant.

L’amour,le vrai, n’a qu’un temps.
Une véritable mésaventure
Que nous devrons affronter
Et ainsi faire face, au destin.

Moi me sachant désarmée
je me cacherai ,je vous le jure
A l’abri de toute blessure
Ainsi je ne verrai plus rien
De ce qui pourra survenir demain.

Texte de Colette Guinard

5 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

12 vues
Colette Guinard

Colette Guinard (441)

Je suis marié à Jean depuis 63 ans ,nous nous sommes connus gamins 14 et 17 ans , nous nous aimons d’un amour idyllique qui a enrichi ma vie et m’a donné des ailes ,de l’inspiration pour la peinture,la sculpture, la poésie , je suis en fauteuil roulant depuis treize ans après un A V C !
Actuellement je vis dans un résidence seniors afin d’être proche de mon époux qui est en face dans un ehpad en fauteuil roulant lui aussi ayant fait un très grave A V C il a perdu toute son autonomie mais garde intact son intellect ce qui nous permet de vivre notre complicité !

Nos quatre enfants nous ont donné une grande famille Jean et moi attendons ensembles le bout du chemin main dans la main, rien ne vaut la vie elle mérite d’être vécue

S'abonner
Me notifier pour :
guest
6 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Lucienne Maville-Anku
Membre
11 juin 2021 1 h 12 min

Quel bel art qu’est celui de pouvoir exprimer de profonds sentiments
Avec ouverture et tant de sincérité
Les mots comme l’habile peintre
Sa palette de couleurs et ses pinceaux
Si bien vous les choisissez
Vous les appelez
Et ils accourrent
À vous ils viennent
Dans l’ordre ils s’allignent
En rang ils se mettent
On dirait sans hésiter
Sans se faire supplier
Quel bel art vous avez
Colette
J’admire vos tableaux
Vos coups de plume
Sont coups de pinceaux
D’une artiste exercée
Vous peignez vous guérissez
Pansent en effet les plaies
De nos blessures et nos maux
Les mots de poésie qui comme l’eau
Jaillissent du puits de nos cœurs
@Lucienne Maville-Anku, 10/06/21

Mohamadine Farsi
Membre
10 juin 2021 9 h 47 min

S’évader chaque nuit pour retrouver tous ces si beaux souvenirs.
Faire le plein pour lutter contre cette solitude,on en a tant besoin pour tenir.
Très,très beau poème Colette.
Merci à vous et bonne journée.Mohamadine

Alain Salvador
Membre
10 juin 2021 9 h 14 min

Très beau poème sur la solitude et le temps qui passe