Derniers instants – Régina Augusto

Derniers instants

Le regard clos elle repose sur le drap blanc
La vieille Dame me fait penser à une enfant
Et la douleur fait tressaillir son doux visage
Toutes ses rides sont un rappel de son âge.

Son cœur fragile ne bat plus que très lentement
Et sa vie la quitte un peu trop rapidement
Elle sent venir le tombé de rideau fatal
Et elle se recroqueville en position fœtale.

La main qui souvent est venue la rassurer
Vient se poser doucement sur son front ridé
Une voix tendre murmure « entends je suis là »
Et elle se sent prise tendrement dans les bras.

La vieille Dame se redresse et ouvre les yeux
Douleurs oubliées elle a un sourire radieux
Dans ce corps qui se relâche c’est déjà la fin
Un ange lui fait la grâce de lui tenir la main.

Regina Augusto.
Texte protégé.

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

2 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires