VIE D’ANGE – Jeanmarime

 Ce texte autobiographique

 Peut être certifié par

 une recherche dans l’annuaire

 A la ville de Thiais

 dans le Val de Marne

 CPT  261 avenue de Fontainebleau

 Vous voyez,

 c’est le RV du beau monde

 mon marquis, pour pas un radis !

 Mes années de patience sont enfin récompensées !

Mes demandes de logement ayant trouvé porte close

Les ponts m’avaient grand ouvert leurs bras

Mais au prix d’une compagnie tumultueuse

Et par surcroît nauséabonde.

Sans parler des squatteurs de tignasse et de pantalons !

Mais tout récemment, par je ne sais quel heureux sort

La société s’est subitement trouvée en dette

Et au tout dernier moment m’a offert en compensation

Un hébergement sans frais

Avec un exemplaire voisinage

Sans même un papier à signer

Hommes et femmes confondues

Nous faisons tous bon ménage

Logés par cinq sans préavis ni préjugé

Personne ne bronche ni ne pipe mot

A part quelques échos de grignotage

Ou quelques grattouillis de becs et ongles

Voire d’innocents jeux d’osselets

Seule la douce musique de la pelle du jardinier

Vient égayer notre Villa Tout Repos

Comme tous ceux du lotissement

” Des compositions rapides ”

Notre bail tacite durera cinq ans, non renouvelable

Au delà, nous redeviendrons des marginaux

Logés à la Fausse Commune

La vraie ayant déjà donné.

Je vous souhaite à tous

De connaître, sans tarder, la Paix

D’un tel domicile fixe

En si discrète promiscuité.

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

8 vues
Jean-Marie Audrain

Jean-Marie Audrain (329)

Né d'un père musicien et d'une mère poètesse, Jean-Marie Audrain s'est mis à écrire des poèmes et des chansons dès qu'il sut aligner 3 mots sur un buvard puis trois accords sur un instrument (piano ou guitare). À 8 ans, il rentre au Conservatoire pour étoffer sa formation musicale.
Après un bac littéraire, Jean-Marie suit un double cursus de musicologie et de philosophie à la Sorbonne.
Il se met à écrire, dès cette époque, des textes qui lui valurent la réputation d’un homme doublement spirituel passant allègrement d’un genre humoristique à un genre mystique. D’ailleurs, il reçut de la SPAF (Société des Poètes et Artistes de France) un grand diplôme d’honneur en ces deux catégories.
Dans ses sources d’inspiration, on pourrait citer La Fontaine, Brassens et Devos.
Lors de la naissance du net, il se prit à aimer relever les défis avec le site Fulgures : il s’agissait de créer et publier au quotidien un texte sur un thème imposé, extrêmement limité en nombre de caractères. Par la suite il participa à quelques concours, souvent internationaux, et fut élu Grand Auteur par les plumes du site WorldWordWoo ! .
Il aime également tous les partenariats, composant des musiques sur des textes d’amis ou des paroles sur des musiques orphelines. Ses œuvres se déclinent sur une douzaine de blogs répartis par thème : poésie, philosophie, humour, spiritualité…sans oublier les Ebulitions de Jeanmarime (son nom de plume). Un autre pseudo donna le nom à son blog de poésies illustrées : http://jm-petit-prince.over-blog.com/
Pendant longtemps il a refusé de graver des CD et d’imprimer ses œuvres sur papier, étant un adepte du principe d’impermanence et méfiant envers tout ce qui est commercial.
Si vous ne retenez qu’une chose de lui, c’est que c’est une âme partageuse et disponible.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Anne Cailloux
Membre
30 juin 2017 11 h 55 min

Personne n’est à l’abris, nous sommes pour certains, si prés de ce but que l’ont pourrait entendre votre voisin du dessus uriner à une heure du matin. pas le choix que d’avancer et d’accepter.