Un petit génie – Michel Saltaire

Un petit génie debout au-dessus d’une haute montagne

promène en philosophe son jeune regard

 

En surface brillent les fleurs de la vallée

un univers de vert céladon et de doux arôme

soudain il l’enfonce son regard plus en profondeur

dans l’espoir de savourer la douceur du miel

son cœur est balafré de déchirantes tristesses

 

Au pied de la haute montagne

la vie est un terrier qu’on enfume

l’art de vivre ici scalpe l’existence

et chaque jour et chaque nuit

les fougères boivent goulûment du sang

 

Ici le rire a perdu son droit et son honneur

et toute lueur est un silex destructeur

le soleil a beau brillé sur nos vies

la nuit lâche toujours ses matins sans saveur

 

Le petit génie a les nerfs et la chair en feu

à genoux le regard implorant

il tend les mains vers l’azur

4.5 2 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

8 vues
Michel Leutcha

Michel Leutcha (96)

Je m'appelle Leutcha Michel. Mon nom de plume est Michel Saltaire. Je suis poète et j'ai publié Berceau des chats et des souris aux Éditions L'Harmattan à Paris en 2009, Judas de jadis, Judas d’aujourd’hui dans la même maison d'édition en 2013, et Pinceau arc-en-ciel suivi de Écrits de jouvence aux Éditions Proximité à Yaoundé en 2018. Jésus-Christ est mon Seigneur et la Poésie ma passion.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
6 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Lucienne Maville-Anku
Membre
21 juillet 2021 23 h 22 min

Opprime-t-on sans être soi un jour en proie à l’oppression…
Sème-t-on tout ce qu’on sème sans connaître le jour de la moisson
Les sommets des hauteurs ont des vallées de profondeur…
Grands qu’on sache être petits
Et le rester…pour toujours tendre la main…

Dernière publication 5 Mois Texte commenté il y a par Lucienne Maville-Anku
Colette Guinard
Membre
21 juillet 2021 10 h 50 min

beau texte philosophique merci Michel pour ce partage! Colette

Saber Lahmidi
Membre
21 juillet 2021 9 h 18 min

C’est merveilleux et super d’emblée.
En effet, lorsque nous Regardons du haut d’une colline couverte de mesures et prenons un regard philosophique, nous verrons une terre autre que la Terre et une verdure inhabituelle plus verte que l’ordinaire . Le regard, l’idée et les concepts seront modifiés et façonnés plus particulièrement lorsque on est seul réfléchissant.
J’ai aimé ce poème
Je l’ai adoré avec ses images, ses significations et ses métaphores.
Merci cher Michel.
Merci pour ce chef d’œuvre poétique.