Un amour en alexandrin – Elea Engels

J’aime ton profond regard posé sur mon corps,

Tendre délicatesse émanant de tes mains

Merveilleuse fatalité ? Oui peut être bien

Mais je veux trop sentir ton souffle chaud. Encore…

 

Je ne veux ô jamais être séparer de toi

Habiter ensemble, serions-nous heureux ?

Je pense bien que oui ; ça serait si merveilleux

J’adorerais entendre tous les jours ta voix

 

Voir ton doux visage à la lueur de l’aube

Et les sensuelles pensées qui près de nous rodent

Comme le soleil après l’orage illumine

 

Le paysage, tantôt éclairé d’une noirceur

Avec toi, tout cela devient clair et distinct

Tout cela, revient de mille et une couleur

 

28/08 ©

3 3 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

200 vues
Elea Engels * Chaperonrouge *

Elea Engels * Chaperonrouge * (10)

J'ai commencé à écrire des poèmes à l'âge de 16 ans, j'en ai maintenant 19. Les faire lire était impensable pour moi, à l'exception de quelques personnes. L'idée de m'inscrire sur un forum est venue subitement et c'est avec plaisir que je vous lis et que je vous partage mes poèmes

S'abonner
Me notifier pour :
guest
6 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Grant Marielle
Invité
13 septembre 2020 5 h 40 min

Quel beau poème d’amour!

Hassan Hyjazi
Membre
1 septembre 2020 3 h 25 min

C’est fort joliement écris… :)

Brahim Boumedien
Membre
31 août 2020 23 h 43 min

Ce partage poétique, chère Elea, est un pur régal pour tous les sens dont nous sommes pourvus. Quant à l’alexandrin c’est la cerise sur le gâteau, ou, selon les goûts, l’alexandrin sur la cerise ! Merci, pour la générosité de cette pure merveille !