Tu leur diras – Martine Brûlé

martin noir et blanc

Tu leur diras, n’est-ce-pas, la douceur de ma peau
Et tu leur confieras tout cet amour en moi
Puis combien j’ai lutté pour garder le plus beau
D’un destin trop mal enchanté bien avant toi

Tu leur liras, n’est-ce-pas, la teneur de mes mots
Et toutes ces larmes si longtemps contenues
Pour ne pas réveiller la douleur dans leurs dos
Et respecter la mère qu’ils avaient attendue

Tu leur diras, n’est-ce-pas, cette femme que tu as vue
Et puis l’enfant perdue à laquelle tu as cru
Peuplant de ton doux rire tous mes sourires

Tu leur diras, n’est-ce-pas, combien je l’ai aimée
Cette vie que pourtant j’ai souhaité déserter
Mais qu’on ne peut grandir sans parfois en souffrir

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

7 vues
Martine Brûlé

Martine Brûlé (47)

Je m'appelle donc Martine ... et je suis née le l8/10/1966 à Rouen. De formation initiale en communication j'ai longtemps travaillé pour les municipalités d'Yvetot et d'Elbeuf.
Je suis actuellement chargée de documentation à la Fabrique des Savoirs, pour le compte de la métropole de Rouen. Je participe depuis une petite année à un atelier d'écriture.
J'ai toujours aimé lire et j'écris depuis ... que j'ai appris à le faire, sauf qu'aujourd'hui j'ose enfin partager un peu.
http://martine-brule.blog4ever.com

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Véronique Monsigny
Membre
9 juin 2016 20 h 18 min

poème que m’émeut… sans que je sache dire pourquoi… sauf que c’est très beau. Merci Martine