La taupe et la fourmi – Aldrick Le Mat

La taupe et la fourmi

Dans un trou de terre en été,
La taupe sent le ciel si haut.
Les griffes poussent la gaieté
D’une galerie, ou d’un préau.

La petite aveugle de joie
En vain, cherche ses lunettes.
Elle seule à cette quête,
Creuse et amoureuse de foi.

Entre deux feuilles, à peine
La fourmi qui suit ses frères.
À la cueillette journalière
Au petit soin de la reine.

Quand au beau milieu du sentier
La taupe croisa la fourmi.
Interrogeant la colonie,
Qu’elle ne perçu qu’à moitié.

“Fourmi auriez vous vu deux ronds
De verres qui brillent par terre”
“Certainement pas non” dit donc
La fourmi, ne sachant guère.

Les voilà tout deux séparée.
Sitôt, chacune à sa quête,
L’une s’évertue aux denrées,
L’autre cherche ses lunettes.

Plus loin entre deux brindilles,
La fourmi voyait un reflet.
Se détachant de la fratrie.
Ça brille de curiosité.

Voici deux cercles qui traînent,
Comme avait décrit la taupe.
“Quel beau cadeau pour la reine”
La fourmi fit feu aussitôt.

La taupe bien embarrassée
Quand tombe bientôt la Lune.
Mais où ont-elles bien pu passé?
Il ne m’en restait plus qu’une!

Face au château de la reine
La fourmi hésite et se tâte.
Cela en vaut il la peine?
Elle qui nous brise les pattes?

Et la taupe est si gentille,
Sûrement seule et sans amis.
Au fond une fourmilière est
Une mince taupiniere.

Forte d’un vaillant demi tour.
Libre d’une journée d’été.
La fourmi bientôt arrivée,
Savourait déjà son détour.

Devant elle, la taupe dit :
“Ne vous ai je pas déjà vu? “
“C’est un bien grand mot, dit la fourmi.
Mais tenez revoici votre vue”

Le nez à nouveau étoilé,
La taupe au sourire béat.
Ainsi la fourmi dévoilait
Fièrement l’objet de son choix.

Merci, ô merci mille fois!
Venez, installez vous chez moi,
Après tout ma taupiniere
Sera ta grande fourmilière.

Aldrick LM.

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

44 vues
Aldrick M

Aldrick M (95)

Aldrick, jeune homme de 21 ans. Passionné des Lettres et de Poésie. Parce qu'écrire ce qu'on vit c'est le vivre deux fois.
"Les mots il suffit qu'on les aime pour écrire un poème" R.Queneau

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Christian Satgé
Membre
26 décembre 2017 7 h 24 min

Joli travail
Félicitations