Redemption – Frederic Camoin

  • Un silence s’accroche à mes doigts
    La rime est pauvre d’encre et d’illusions
    Mes syllabes s’inscrivent dans la confusion
    Ma souffrance représente un tel poids

    Il est des mots obscurs qui n’entrevoient jamais la lumière
    Mais il m’est impossible de faire marche arrière.
    Dans mon imaginaire des océans inconnus
    Des blessures ressurgissent de mon enfance
    Je n’ose évoquer ses souvenirs qui m’offensent
    Dans le labyrinthe des ténèbres, je me suis perdu

    Des années de lourds silences
    Avec ces immondes images aux couleurs rances
    Mes pensées errent dans ce cimetière
    Mes pas crissent entre les fougères
    En être désoeuvré j’erre
    Comme un animal blessé je me terre

    Reviendras-tu au crépuscule,
    Quand dans ma tête tout se bouscule
    J’ai besoin de toi ma belle écriture
    Tu t’es égaré de mon passage
    J”aimerai tant que ces mauvaises années se clôturent
    Je t’implore et te promets d’être sage

    Aujourd’hui dans cette bouffée de grisaille,
    Mes idées noires excluent le précipice
    Je veux franchir cette indescriptible muraille
    Je veux avec le malheur faire l’armistice

    Je butais encore devant ma feuille blanche
    J’attendais qu’une bonne fée s’y penche
    Derrière mes volets clôs du petit matin
    Je voulais me battre et changer mon destin

    Alors j’ai pris mon baluchon
    Laisser périr mes confusions
    Pour la première fois je faisais preuve de courage
    J’abandonnais, mes sentiments de lassitude et de rage
    Sur un nouveau chemin parsemé d’étoiles

    Je rêvais que de nouvelles pages s’écrivent
    Qu’un nouvel horizon se dévoile
    J’avançais sans hésitation et de manière intuitive
    Et quand enfin, j’ai pu toucher le bonheur
    Ce jour-là s’effaçait mes rancoeurs
    J’ai pu mettre des mots sur mes maux
    La vie était pour moi un joyau

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

47 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Plume de Poète
Administrateur
11 novembre 2018 8 h 15 min

Bonjour Frédéric,
Merci pour vos beaux partages poétiques !
N’oubliez pas d’ajouter votre biographie ou présentation auteur et votre photo ou avatar représentatif sur votre profil membre afin que les lecteurs, visiteurs et membres puissent mieux vous apprécier.
Cette présentation s’affiche sous tous les textes que vous publiez depuis le site dans la rubrique « A propos de l’auteur ».
Je reste à votre écoute si besoin.
Bien à vous,
Alain

Christian Satgé
Membre
11 novembre 2018 7 h 16 min

Une bien belle description de ce qui hante nos têtes et fourmille en nos doigts pour nous éviter le pire : plus qu’un besoin c’est souvent une thérapie.

Invité
10 novembre 2018 11 h 49 min

Nous sommes de ceux que les mots relèveront toujours. Continuez à renaître, c’est beau. Merci.