Que serais-je sans toi ? – Kannick

Que serais-je sans toi, poésie de mon âme

Mots me réchauffant de leur douce flamme

Que serais-je sans toi, lecteur de mes écrits

Taches sur le blanc d’une page, le silence d’un cri

Pour toi, j’ai tout appris sur la prose humaine

Je la prose sur la feuille pour un jour la confier

A celui ou à celle dont l’âme sera pleine

De soleil de l’amour des textes et des pamphlets

Le regard grand ouvert, acceptant différence

Voyant le mot passion comme clef de la chance

Que serais-je sans toi, lecteur de mes écrits

Tache sur le blanc  d’une page, le silence d’un cri

Tu pourrais me mener en des chemins de gloire

Me promettre le rêve d’un destin fabuleux

Tu ne peux que brandir le drapeau de l’espoir

Et me dire très que l’on peut être heureux

La tête dans les étoiles et le nez dans les nues

écrivains et poètes à jamais bienvenus

Que serais-je sans vous, lecteur de mes écrits

Que des mots sans amour sans contrepartie

C’est pour ce don que ce soir je vous aime

Et vous dis : Merci ! A bientôt les amis.

(Vous pouvez vous amuser à la mettre à la sauce J.Ferrat, çà marche !)

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

53 vues
Annick Morandeau

Kannick (16)

J'écris depuis que je sais tenir un crayon, parce que pour moi, la parole est difficile, et que je ne suis moi que dans l'écriture, sans regard, sans contrainte, seules me guident mon imagination et ma sensibilité.
L'écriture c'est mon amer de terre.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Philippe DARGNIAT
Membre
2 septembre 2017 7 h 55 min

les mots coulent comme un ruisseau d’eau pure, et il y a de la musique dans votre poème. Bravo

Kaba Fatoumata Baloka
Membre
14 juin 2017 9 h 43 min

Merci bien aussi, et bel hommage a notre passion. La POESIE, NOTRE VIE !