QUE DE BRUIT ! – Véronique Monsigny

Ne laisse pas pénétrer le flot de leurs paroles

Attends, suspends ton geste, n’ouvre pas la radio

Du  bruit de leurs querelles et des rires idiots

Protégeons nos oreilles de tout ce vitriol

 

Le monde n’est il fait que de meurtres et de guerres

Assez de choses tristes, de macabres forfaits

L’arbre donne le fruit que toujours il promet

Et tout homme est aimé par le cœur d’une mère

 

Je sais des inconnus qui sans bruit ni trompette

Remplissent chaque jour leur devoir d’être humain

En aimant d’un sourire, en aidant d’une main

Ils sèment dans leur cour l’espérance et la fête

 

Nature est généreuse et donne sans compter

Il n’est cœur déchiré qu’elle ne puisse apaiser

Nous sommes anges et démons, donnant coups et baisers

Le bruit nous fait mourir et l’amour exister

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

13 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
5 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Yvon Gutierres
Membre
10 janvier 2017 22 h 35 min

Merci Véronique pour ce magnifique poème malgré l’ombre de la tristesse, se dégage l’espoir et l’amour, mais des questions restent en suspens, qui arment, qui détruisent, qui opposent, ne sont ils pas ces misérables qui dans l’ombre agissent et tirent les ficelles?

Au plaisir de te relire

Sacha
Sacha
Invité
29 juin 2016 13 h 53 min

Bonjour Véro, Celui qui provoque le bruit, quel qu’il soit. Ne connaît ni amour ni respect. Faire toujours du sensationnel.
S’abreuver de commentaires inlassablement jusqu’à l’explosion de nos tympans ! Pourtant l’amour est si doux à l’oreille… A quand des messages heureux ?
Merci de votre dernier commentaire. Tout est en émoi !!!
Amitiés

Martine Brûlé
Membre
27 juin 2016 15 h 56 min

Merci pour ce poème qui a réveillé mon silence et ma plume endormie.

Laurelise Chalzib
Membre
26 juin 2016 22 h 15 min

Être humain, donner , transmettre . Ni trop près ni trop loin . Dans une juste mesure, cultiver son jardin et du coup partager, échanger . La tendresse, l’affection, l’amour,,la générosité sont des valeurs qui nous élèvent.
On aura beau me dire que le rejet, le vide, la rancune sont structurants que je ne le croirai pas et fuierai à toute allure. Merci pour ce confort du savoir vivre, cette douceur et ses valeurs qui nous portent et nous élèvent,
Et tant pis pour ceux qui pensent que c’est un peu “guimauve”……..

Brahim Boumedien
Membre
26 juin 2016 18 h 01 min

Il y a des “chuchotements” qui font plus de mal que tous les bruits réunis parce que plus pernicieux et plus hypocrites ! mais le monde est ainsi fait ; heureusement que, comme tu le dis si bien : “l’amour nous fait exister” parce qu’il est plus fort !

Merci, Véro, pour ce généreux partage et pour le doux parfum qu’exhale ta poésie !