Pas ton rouge à lèvre mais ton cœur et sa fièvre , pas ton pantalon mais ton bon fond … _ ILEF SMAOUI _

T’as mis maquillage sur ton visage ?
Aucun problème c’est dans cœur qu’est ton image
On voit ton joli fond ce qu’il partage
On entend ses mots et tous ses sincères messages

Mais comme on s’en fout de tes couleurs extérieures
Mais comme on est fou de tes couleurs intérieures
Quand tu nous laisses voir tes précieuses valeurs
Quand tu es la source de plusieurs bonheurs et honneurs

T’as porté un luxueux costume ?
Aucun problème ce sont tes actions qui nous parfument
C’est ton éthique qui te résume
C’est ta gentillesse ta politesse ta grandesse qu’on hume

Mais comme on s’en fout de Christian Dior et ses vêtements
Mais comme on est fou de tes luxueux sentiments
Quand l’amour habille ton cœur et demeure son monument
Quand la paix vêt ton esprit qui sourit à tolérance à tout moment

644093_376892609057753_2043044162_n

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

3 vues
Ilef Smaoui

Ilef Smaoui (1)

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Brahim Boumedien
Membre
11 octobre 2016 14 h 56 min

“Ce sont les valeurs qui constituent le fondement des nations ; si les valeurs prennent la poudre d’escampette, les nations disparaissent” (dixit le grand Chawki). Merci, chère amie, pour ce partage poétique utile à plus d’un titre !