Œil debout, Langue assise – Michèle Morel

# « Œil debout, Langue assise »

Je parlais, toujours et sans cesse, je parlais

Mais personne n’écoutait évidemment, car

Personne ne m’entendait

Ainsi je pourrai hurler à m’en rendre malade

Ainsi je pourrai m’égosiller sans bruit

Mon œil est debout, mais ma langue reste assise.

4 2 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

20 vues
Michèle Morel

Michèle Morel (3)

Les Ecritures sont une ancre pour l'âme, on y lit un espoir et un avenir. Elles sont saintes et sures.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires