Murmures – Hubert-Tadéo Félizé

Murmures

La nuit foule de son ombre intense
Les saveurs d’une huile lactée,
Quand les corps complices et feutrées,
Ivres, s’enivrent d’un amour immense.

Les amants du jour naissant déchirent
Le silence de leurs doux murmures,
Remplissent de promesses qui susurrent
A l’un comme à l’autre comme on respire.

Entre les lèvres, quelques gémissements
Accompagnent délicatement les murmures
Qui paraissent naitre de l’âme du temps ;
Et écrivent les plus belles lettres aux murs

Des frontons des maisons, -ô intentions
Douces et secrètes des amants conquis,-
Quand, du jour subtil, des premiers rayons
Capturés, enlacés déjà pour l’infini,

Il est de ces nuits où l’ardeur amoureux
Trophée de braise aux cœurs bienheureux,
Insuffle l’éclat d’un diamant d’émotion,
Quand murmures deviennent une même passion.

© Patrice Hubert-Tadéo Félizé 10-03-2015

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

21 vues
Hubert-Tadéo Félizé

Hubert-Tadéo Félizé (37)

Recueils :
2012 - Traces d'émoi
2013 - Le verger des larmes
2013 - Le labyrinthe des âmes
2014 - Divine face obscure de la lune
2014- Les coeurs immergés
2015 - Passeur d'émotions

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Invité
13 mars 2015 11 h 38 min

J’aime ton écriture “à l’encre de ton cœur”. Merci de ton partage, il fait vibrer le mien.