Mal heure – Ywan Cooper

Quantième Art


Des bouffées d’eau barrent de dignes ballerines
Ce ciel si sérieux qui serait sinon vide
C’est le temps qui passe, et l’attente qui reste
C’est le sang dans les joues, qui l’encombre d’un lest

Il est des savoirs qu’on ne peut occire
Et qui comptent en leur cœur cette avance de cire
Et tes tempes sans E, ne connaissent plus l’ire
Et les miennes sans P, avouent me vouloir fuir

Je t’en prie, sois le temps ; puisses-tu lui ordonner
de ne plus m’heure donner, car je ne veux d’ordos nés
Pour prédire mon an. Alors ne lis pas ma main
Mais je t’en prie, prends-la au moins.

.

© Ywan Cooper – 27/07/2018

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

19 vues
Ywan Cooper

Ywan Cooper (25)

Hello ! Je pouvez m'appeler Ivan, qui est mon surnom, ou bien Ywan, qui se prononce pareil et qui est mon diminutif.

Je suis né en l'an 1998. J'ai pour le moins grandi hors du monde puisque je n'ai jamais été scolarisé. Aujourd'hui, je vis mes passions (quoique je ne vive pas - encore - d'elles), à savoir l'écriture, les langues et le cinéma. J'aime écrire, lire, apprendre des langues, en créer, voir des films, écrire sur eux.

Si vous voulez un aperçu plus exhaustif de ce que je suis, mon blog n'a pas son pareil pour parler de moi !

S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Mohamed Ghanimi
Membre
31 juillet 2018 13 h 41 min

Joli partage Ivan … merci