Le mot volé – Laurelise Chalzib

le mot volé      Laurelise Chalzib

J’escomptais ce rien, ce renoncement

Fusse un dépouillement, un vol

La soustraction de fibrilles du ” déjà su ”

Lambeaux visibles par intermittences

J’oscillais entre “non savoir” et “va savoir”

Le zist ou le zest de mon incertitude

Jadis imparfait d’explorations anciennes

Vacillations acceptables dans un lieu “à venir”

Qui ruissellent d’une vigoureuse fraîcheur

Tangage au gré de virages sans visages

Rivages frôlant mirages, sans hâte de conclure

Les voiles cousus par des fibules

Effleurent les assertions en les recueillant

Puis les libèrent, légères, en métaphores

Elles glissent et ouvrent sur la transposition

Tribulations multiples qui tissent notre mythologie

Constructions fantastiques, fenêtres sur “à revoir”

Recherche irrémissible qui sur un mot s’assoit

Et le voilà qui fuit!

Ma course est éperdue, il m’a donc échappé!

Qu’importe sur les lentes torsades

Où les sons se colorent

J’approcherai tremblante ce mot en désirance……..

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

8 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires