L’Ange – Luc Harache

L‘Homme était près des cieux sur la haute falaise

Et l’on sentait, là-bas, venir un grand malaise…

Un peuple de fermiers marchait en mugissant

Vers l’Homme tourmenté sous ses cheveux au vent !

 

Le mal était en eux et l’on voyait leurs piques

Harceler l’au-delà d’un élan diabolique,

La haine les guidait comme un flambeau dément

Et dans leurs yeux dansait le regard de Satan !

 

Je tentai d’empêcher leur sacrilège infâme,

Mais en vain je criai, car ils n’avaient plus d’âme !

 

Ils avançaient toujours et l’Homme renonçait,

Sans défense et sans bruit, comme un oiseau blessé,

Les paysans criaient : “L’imposteur est un lâche !”

Et leurs crachats puants le constellaient de taches !

 

L‘Homme venait d’ailleurs et ne comprenait pas

Les coutumes du monde, il n’avait pas, je crois,

De nom. Lorsqu’il était questionné, c’est étrange,

Il disait simplement aux gens : “Je suis un Ange…”

 

Condamnons l’hérétique !” aboya l’un des gueux,

Et l’on voyait déjà leur ombre armée de pieux

Dévorer l’innocent comme un démon avide

Et leurs mains se presser sur lui, si près du vide !

 

Alors ! Il se tourna vers l’azur éclatant

Et, sans pousser un cri, s’élança dans le vent,

Tandis que sous mes yeux pleins de larmes amères

Un oiseau rejaillit, libre, dans la lumière !

 

©Extrait de mon premier recueil de poèmes “Les anges”,

publié chez Chloé des Lys:  http://www.editionschloedeslys.be

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

29 vues
Luc Harache

Luc Harache (30)

A 16 ans, je compose mon premier poème solide, « L’Ange ». Bachelier en 1983, je travaille actuellement aux Finances Publiques . Je suis l’auteur de trois florilèges :
« Les anges » édité chez Chloé des Lys (primé deux fois) ; « Le miraculé » aussi édité chez Chloé des Lys ; le dernier vient d’être publié par Chloé des Lys (prix Louis Bouilhet 2017). Le tout forme la trilogie sincère de ma vie sublimée . On peut se procurer les trois ouvrages, pour un prix modique, à l’adresse : http://www.editionschloedeslys.be

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires