L’absence – 122 – Alain Morinais

 

Frôlement d’aile aux doigts d’une guitare

Reflets sucrés d’écran noir d’insomnie

Sourire pleuré d’un ciel d’orange amer

D’ennui, la nuit blanchit des peurs du jour

Les pierres en chemin rêvent d’un autre âge

Une souche d’arbre mort s’enracine

Des cendres de souvenirs oubliés

 

© 2017 – *Alain Morinais

 

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

27 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires