La sieste – Simone Gibert –

Peinture Simone Gibert

Dans la douceur d’un lit,

Une femme allongée

Semble au creux d’un nid

De coussins, protégée.

Sur ce plan de repos,

Ses jambes repliées,

Sa cambrure de dos

Fait plisser l’oreiller.

On la voit détendue,

Heureuse sûrement

Sensuel, son corps nu

Pour autant n’est choquant.

C’est la féminité,

Troublante, absolue

Sans timidité,

Sans plus de retenue.

Elle parcourt un livre

Pour tromper son désir,

Bientôt elle va vivre

Des moments de plaisir.

Son très fougueux amant

Sur son lit bondira,

Et en l’enveloppant,

L’embrassant, il dira

Qu’il l’aime pour toujours

Que rien ne ternira

Ses sentiments d’amour,

Et chacun le verra.

Elle est prête à fondre

Son corps désaltéré,

Mais voici qu’une ombre

Passe pour altérer

Ce si parfait tableau,

L’amour a opéré,

Plus rien ne sonne faux,

Elle se laisse aller.

Cette toile tendre,

Le peintre l’a choisie

Pour supporter les mots

Quelque peu mal écrits.

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

136 vues
Simone Gibert

Simone Gibert (142)

Au MAROC depuis l'âge de7 ans.
Etudes secondaires au Lycée de Jeunes Filles à Casablanca.
dans les années 50.

Au Secrétariat d'une Entreprise de Bâtiment à Annecy.

Deux années passées au SENEGAL.

J'aime la nature, la peinture, je m'essaye à la poésie.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Michel Granier
Michel Granier
Invité
22 octobre 2018 13 h 40 min

Belle description de la langueur amoureuse. Une sieste réparatrice !! Bien à vous M.G

Laurence de Koninck
Membre
19 octobre 2018 11 h 29 min

Joli prélude à l’amour, j’aime votre belle écriture Simone.